Abonnement
La Fédération des Enseignes du Commerce Associé est pour la suppression des soldes flottants
Le 4 juillet dernier, le Credoc et l'Institut Français de la Mode (IFM) ont rendu un rapport, pour lequel la Fédération des enseignes du Commerce Associé (FCA) avait été consultée, préconisant la suppression des deux semaines de soldes flottants instaurées par la LME en juillet 2008.

Face au bilan plutôt décevant décrit dans ce rapport, les commerçants ayant réalisé des ventes inférieures à celles normalement réalisées en période de promotions, la FCA, représentant plus de 140 enseignes sur le territoire national, se prononce une nouvelle fois en faveur de la suppression des deux semaines de soldes flottants.

Pour rappel, la FCA se disait déjà surprise du maintien de ces périodes suite au premier rapport de 2010 lançant un premier avertissement au législateur et au gouvernement. Elle avait d'ailleurs exprimé ses positions lors d'une réunion organisée entre Hervé Novelli, Secrétaire d'Etat chargé du commerce à cette période, et les principaux acteurs du commerce.

Suite aux résultats du dernier rapport, démontrant une nouvelle fois la faible pratique des semaines flottantes, la FCA renouvelle son souhait de supprimer cette législation afin de revenir au régime antérieur, soit deux périodes de soldes fixes de six semaines, permettant de rendre aux soldes le caractère festif qui était, avant la démultiplication des soldes et promotions, propre à cette période consumériste.
Publié le 5 juillet 2012