Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
Le MtoM, les Objets Connectés et l’Embarqué ont de beaux jours devant eux
La12ème Edition de MtoM & Objets Connectés et la 25ème Edition d’Embedded Systems qui se tiennent les 22 et 23 mars 2017 Porte de Versailes seront le reflet de la bonne santé des marchés du MtoM, des Objets Connectés et de l’Embarqué. Un Tour d’horizon de tous ces marchés qui seront au cœur de l’actualité, durant les 2 jours, de ces manifestations.


Coté MtoM & Objets Connectés

Selon le cabinet d’analystes Ovum, le nombre de connexions M2M cellulaires (hors NB-IoT) atteindra les 733 millions d’unités en 2021, soit environ 8,1% du nombre total de connexions cellulaires anticipées cette année-là (contre 4,2% en 2015).

Dans le même temps, le chiffre d’affaires annuel généré par les services M2M cellulaires devrait se hisser à 67 milliards de dollars en 2021 pour une progression moyenne de 13,3% par an sur la période considérée. En termes de zones géographiques, l’Asie et l’Océanie (22 Md$) devanceront l’Amérique du Nord (16 Md$) et l’Europe de l’Ouest (14 Md$), précise encore Ovum.

Pour la première fois, la société d’études a réparti le marché M2M selon les technologies (2G, 3G et 4G). De toutes les générations cellulaires disponibles actuellement, c’est la technologie LTE qui dominera le débat à long terme, assure Ovum, avec 212 millions de connexions en 2021, soit à peu près autant que la 2G, la 3G s’arrogeant 172 millions de connexions cette année-là. La 2G et la 3G atteindront toutefois un plateau au début de la prochaine décennie, prévient la société d’études, alors que le LTE sera clairement sur une pente ascendante, sa capacité à être « accordable » en fonction des besoins M2M étant ici clairement un plus.

Concernant la complémentarité des réseaux, l’Idate est sûr que des réseaux comme LoRa et Sigfox ne seront pas concurrents mais complémentaires. Les LPWA sont d’ailleurs en forte croissance. Le seul risque est la concurrence qui pourrait se créer entre ces réseaux et les opérateurs traditionnels. Mais il n’existe aucune guerre réelle à l’heure actuelle entre ces technologies. Un enjeu majeur va être de développer un ensemble de technologies qui proposent des solutions, encore une fois, complémentaires.
Mc Kinsey & Company estime que l’internet des objets pour les industries occupera 70 % du marché total. Un investissement que le cabinet estime entre 4 et 11 milliards de dollars en 2025 mais qui générera deux fois plus de revenus que le marché grand public.

Prochainement tous les équipements, les infrastructures industrielles, les activités humaines seront dotés de capteurs. Une supervision en continu pour une meilleure optimisation et pour la maintenance des tous les équipements. Grâce aux processeurs de plus en plus petits et aux logiciels embarqués toujours plus intelligents, des industries lourdes deviendront dans un futur proche des industries High-Tech.


Côté Systèmes embarqués

Selon Global Market Insights, Le marché des Systèmes embarqués devrait passer de 165,28 Milliards de USD en 2015 à 258,72 Milliards de USD par 2023, en croissance de 5,6% au cours des six prochaines années.

Le logiciel embarqué a été évalué à 9,5 milliards de dollars en 2014 et devrait atteindre plus de 18 milliards USD d'ici 2023.

L'innovation technologique dans les communications sans fil, des logiciels et traitement numérique devrait avoir un impact positif dans l’évolution de ce marché.

Le marché des systèmes embarqués dans l’Automobile a représenté environ 22% des parts en 2014, avec des gains estimés à 5,5% de 2016 à 2023. Ce peut être attribué à l'adoption croissante de véhicules intelligents mais il est également prévu l'escalade de la pénétration des véhicules électriques et des véhicules électriques hybrides pour assurer le contrôle des émissions pour stimuler la demande de l'industrie.

Le marché des systèmes embarqués a été évalué à plus de 144 milliards de dollars en 2014 et devrait observer des gains importants, avec une prévision de 240 milliards de dollars en 2023 avec un taux de croissance de plus de 5,5% de 2016 à 2023. L'innovation technologique et le progrès dans les pays émergents tels que la Russie, l'Inde, la Chine, Brésil et Taiwan est susceptible de stimuler la croissance.

La taille du marché des systèmes en Europe devrait dépasser 62 milliards USD d'ici à 2023, enregistrant un taux de croissance de plus de 5,3%.

L’Asie-Pacifique : la taille du marché des systèmes embarqués a été évalué à plus de 46 milliards de dollars en 2014 et devrait atteindre 81 milliards USD d'ici à 2023. Cela peut être principalement attribuée à la disponibilité facile des professionnels qualifiés dans le développement logiciel. En outre, la présence d'usines de fabrication dans la région a également réduit les coûts de fabrication au cours de la période de prévision.


Rappel

Durant 2 jours, La 12ème Edition de MtoM & Objets Connectés : Design, Conception, Réalisation, MtoM et Objets Communicants et La 25ème Edition d’Embedded Systems : Systèmes et Logiciels Embarqués – Affichage – Visualisation – Conception et Tests de Systèmes Electroniques réunira sur 4 000 m² d’exposition :

• Une exposition : 120 sociétés exposantes et partenaires qui présenteront aux 4 000 visiteurs professionnels attendus leurs produits et services : les objets connectés pour les différents domaines (maison connectée, santé, «grand public», protection de l'environnement...), smart cities, cloud, big data, sécurité des réseaux, et bien sur les applications traditionnelles de l'embarqué et du MtoM, comme l’industrie, les transports, la sécurité, la géolocalisation, les bâtiments intelligents, l’aéronautique, l’informatique,…

• Des Conférences et Tables rondes (*)
Parmi les nombreux thèmes abordés pour cette édition 2017 on notera :
- La gestion et le traitement des données, leurs transports (infrastructure réseaux) et comment gérer la croissance exponentielle des flux de données.
- Les objets connectés, leurs implications pour le monde de la conception et du développement de solutions embarquées et communicantes, de type machine-to-machine.
- Stratégies industrielles à mettre en œuvre, gestion des projets…

• Des Ateliers Exposants (*) : En parallèle des conférences, les ateliers permettront aux exposants de présenter leur savoir-faire et de faire découvrir des cas clients aux visiteurs.

(*) Plus de 1 700 auditeurs attendus.


Focus 2017 Le foisonnement des données

Nous vivons une période de transformation numérique et de révolution technologique qui connaît un rythme sans précédent.
Le cloud et le Big Data ont fait irruption dans les technologies de l'IoT et du monde connecté ; elles ouvrent le champ des possibles, dont nous ne faisons encore que découvrir l'ampleur.
L'Internet des objets fait désormais partie du quotidien et ne se prive pas de s'appuyer sur ces technologies. D'ailleurs, elles se sont rendues indispensables : il n'est plus d'IoT et de MtoM sans elles. Et les volumes des données véhiculés croissent parallèlement à ce développement.
Les objets connectés devront donc devenir de plus en plus intelligents pour renseigner et interpréter les données et pour les restituer correctement à l'utilisateur.
Ce foisonnement de données doit impérativement être géré, contrôlé, maîtrisé et sécurisé.
À tous les niveaux des technologies mises en œuvre dans l'embarqué, le MtoM et l'IoT. Cette gestion sera une thématique transversale majeure de l'édition 2017 du salon MtoM & Objets Connectés – Embedded Systems.
En parallèle aux mêmes dates et dans le même Hall (5.3) se tiendra le Salon Microwave et RF
Et Les Salons : IoT World - Cloud Computing World Expo & Solutions Datacenter se tiendront dans le Hall 5.2

web : www.Embedded-MtoM.com
Twitter : @SalonMtoM et @rtsembedded 
Publié le 28 novembre 2016
SQ 250-300