Abonnement
Innelec Multimédia, à la peine sur le 1er semestre
Sur le premier semestre de son exercice 2016, Innelec Multimédia enregistre un important recul de son chiffre d'affaires qui passe de 47 millions d'euros à 35,8 millions d'euros (-23,9%). Sans parler du déficit, qui se creuse (-2,67 millions d'euros). 

Ce premier semestre a, en effet, été marqué par un important recul du marché du jeu vidéo physique français (-18% en valeur). La part du digital atteint désormais 40% contre 34% en 2015.

Innelec a malgré tout plusieurs motifs de satisfaction, notamment la forte progression de l’activité e-cigarette (+46,6%) et de l’activité export (+6,4%). Mais cela ne permet pas de compenser la baisse de 23,9% du chiffre d'affaires global. Cette baisse d’activité impacte mécaniquement le résultat opérationnel courant qui s’établit à 3,22 millions d'euros (contre 1,14 million d'euros sur l'exercice précédent). Quant au déficit, il s'alourdit et est désormais de 2,67 millions d'euros.  

Innelec Multimédia explique cependant que sa situation financière reste saine, avec des capitaux propres de 15,71 millions d'euros pour un endettement net de 9,97 millions d'euros. 

La stratégie du distributeur s'articulera désormais autour de 4 axes :
  • le développement de la valeur et asseoir la notoriété de la marque Konix,
  • l'élargissement en France des offres sur des produits non dématérialisables,
  • la vente en direct en Europe de la marque Konix et la mise en place un réseau de distribution indirecte,
  • le développement des offres en gaming, de la marque Konix et du réseau JeuxVideo&Co en Afrique. 
Publié le 22 décembre 2016
SQ 250-300