Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
La livraison par drone se dessine aussi pour UPS
Après Amazon, c'est au tour d'UPS de tester la livraison par drone autonome lancé depuis le toit d’un véhicule UPS. 

UPS a effectué cette semaine en Floride une livraison par drone, en collaboration avec Workhorse Group (qui a fabriqué le drone et le véhicule de livraison électrique UPS utilisés pour ce test). Et visiblement, ce test s'est avéré concluant. Mark Wallace, vice-président directeur de l’ingénierie mondiale et du développement durable d’UPS, a d'ailleurs indiqué qu'il aurait certainement une incidence sur les prochaines livraisons du groupe et notamment dans les zones rurales où ses véhicules de livraison doivent souvent parcourir plusieurs kilomètres pour effectuer une seule livraison.

Le drone utilisé lors du test était le HorseFly, un octocoptère entièrement intégré à la gamme de camions de livraison hybrides/électriques de Workhorse. Le drone est, en effet, fixé au toit du camion de livraison. Une cage suspendue sous le drone se prolonge jusqu'à l’intérieur du camion par le biais d’une trappe. À l’intérieur, le conducteur UPS place le colis dans la cage et appuie sur un bouton de l’écran tactile pour envoyer le drone à une adresse donnée en suivant un itinéraire prédéfini. La batterie du drone se recharge lorsque ce dernier est fixé au toit du camion. Son autonomie en vol est de 30 minutes et il peut porter un colis pesant jusqu’à 4,5 kilos. "Ce qui est intéressant, c’est le potentiel des drones à aider les conducteurs tout au long de leurs itinéraires en leur faisant gagner du temps et en leur permettant de répondre aux besoins de livraison croissants des clients en raison du développement du e-commerce" ajoute Mark Wallace. D'autant que le chauffeur peut effectuer d’autres livraisons pendant que le drone est en vol. 

UPS pourrait utiliser les drones de cette manière à l’avenir, pour des livraisons résidentielles non urgentes.

Publié le 22 février 2017
SQ 250-300