Abonnement
Tous les concerts du Montreux Jazz Festival conservés grâce à un système de stockage Western Digital
Pour archiver les 17 000 heures de musique, de vidéo et de données du Montreux Jazz Festival et permettre d’y accéder instantanément dans les années à venir, l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) a opté pour le HGST Active Archive System de Western Digital. Les enregistrements et les informations associées sont ainsi accessibles en temps réel et à la demande.

Dans le cadre du projet Montreux Jazz Digital, HGST Active Archive System stocke et diffuse les enregistrements vidéo et audio (tous captés sur scène en direct) d’un grand nombre de concerts remontant jusqu’à 1967. Ces enregistrements couvrent 18 formats différents de médias ayant servi à capter 11 000 heures de vidéo et 6000 heures de musique de plus de 5000 concerts. Ces archives contiennent des classiques de Marvin Gaye, Ella Fitzgerald, B.B. King, Johnny Cash, Deep Purple, Eric Clapton, etc.. Elles ont mêmes été incluses dans le programme Mémoire du Monde de l’UNESCO en 2013.

Et c'est grâce à au système de stockage objet HGST Active Archive System que cette mémoire audiovisuelle peut être conservée. Compatible avec Amazon S3, il permet à l’EPFL de stocker actuellement trois pétaoctets de données, tout en prévoyant une croissance de 30% de ce volume au cours des cinq prochaines années.

EPFL en a installé trois exemplaires sur trois sites répartis géographiquement pour archiver l’ensemble des fichiers du Montreux Jazz Festival, ce qui assure un accès continu et depuis n’importe quel endroit aux données, même en cas de panne d’un datacenter. Cette configuration permet à l’EPFL de protéger ses données grâce à une technique de codage d’effacement plus fiable et plus économique qu’une méthode multicopie classique, tout en offrant l’accessibilité dont ses services ont besoin.

Grâce à cette architecture, 15 générations de copies de bandes existantes peuvent être conservées comme l’exige le registre Mémoire du Monde de l’UNESCO. Elle simplifie également l’accès de certains enregistrements pour le public et de leur totalité pour les recherches et études au sein de l’EPFL.


Publié le 9 mars 2017
SQ 250-300