Abonnement
Spécial Bud Spencer sur FilmoTV
Invité par FilmoTV, Philippe Lombard – auteur et journaliste - revient sur la carrière de celui que rien ne destinait au cinéma et sur le tandem qu’il forma avec Terence Hill pendant une décennie.

Une personnalité plus qu’un comédien
Alors qu’il semblerait que, dans la vie, sa personnalité était tout autre, Bud Spencer s’est évertué à la mettre au service de ses rôles. Né en Italie, à Naples, cet ancien sportif de haut niveau, nagea aux Jeux Olympiques de 1952 et 1956 pour l’équipe nationale. Vers la fin des années 60, un producteur appelle sa femme pour demander si son mari est toujours sportif (non…), s’il parle anglais (non plus) et s’il porte la barbe (il se rase tous les jours) … il décroche alors son premier rôle dans Dieu pardonne moi pas. Et c’est au cours du tournage, qu’il rencontre un autre italien encore peu connu, Terence Hill. L’alchimie entre les deux hommes opère et le duo prend forme avec ce film sérieux. Il ne deviendra comique que quelques films plus tard.

Au programme
. Les anges aussi mangent des fayots de Enzo Barboni (1974) est une parodie des films de gangster dans lequel il partage l’affiche avec Giuliano Gemma.
. Deux super-flics de Enzo Barboni (1977) a la réputation d’être le meilleur film du duo dans lequel ils jouent une bagarre d’anthologie dans un bowling. Laura Gemser, une des icônes érotiques des années 70, y fait même une apparition !
. Pair et impair de Sergio Corbucci (1978) dans lequel le duo campe des demi-frères.
. Salut l’ami, adieu le trésor de Sergio Corbucci (1981) comporte une rare scène de bagarre entre les deux compères. A cette époque, le tandem est au sommet de sa popularité, partout dans le monde sauf aux Etats-unis.
. Banana Joe de Steno (1982) dont l’idée du scénario vient de Bud Spencer.
. Quand faut y aller faut y aller de Enzo Barboni (1983) est une parodie de James Bond.
. Attention les dégâts de Enzo Barboni (1984) dans lequel le duo incarne les sosies de deux riches cousins un peu précieux.
. Les supers-flics de Miami de Bruno Corbucci (1985) est le dernier film de la grande période de Bud Spencer et Terence Hill.

Interview à retrouver gratuitement sur FilmoMag !
Publié le 23 mars 2017
SQ 250-300