Abonnement
Attention, l'émulateur Nintendo Switch promis par certaines vidéos n'existe pas !
Le lancement de nouveaux produits donne souvent des (mauvaises) idées aux cyber attaquants. Et l'arrivée de la Nintendo Switch n'a pas échappé à la règle. Symantec a récemment découvert l’existence de faux émulateurs qui utilisent ce lancement pour appâter et arnaquer les utilisateurs.

Selon les chercheurs de Symantec, les cyber-arnaqueurs tentent de duper les utilisateurs en leur faisant croire, par le biais de vidéos sur YouTube, qu’il existe un émulateur Nintendo Switch. Une fois hameçonnées, les victimes sont invitées à répondre à une enquête pour obtenir un code, puis sont redirigées vers le téléchargement d’applications malicieuses.

Or la pluspart de ces vidéos incluent un lien vers des sites Web externes, suffisamment bien faits (aux couleurs de Nintendo avec des captures d'écran du jeu Breath of the Wild). Mais c'est lorsqu'il tente de télécharger l'un de ces faux émulateurs que les problèmes commencent. Si vous voyez apparaître sur votre ordinateur les fichiers suivants : “Switch_Emulator_0.6.1.dmg” on Mac and “Switch_Emulator_061.iso” (Windows), OSX.Malcol (Mac) ou encore PUA.Downloader (Windows), lancez votre logiciel anti-virus.

Symantec rappelle que les produits de ses marques (Symantec et Norton) sont capables d'éradiquer la menace. 
Publié le 31 mars 2017
SQ 250-300