Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
Apple, numéro 1 des fournisseurs IT dans le monde en 2016
Gartner vient de lever le voile sur le classement des 100 principaux fournisseurs IT pour l'année 2016. Un classement basé sur leurs revenus (hors services de communication). 

Et sans surprise, c'est Apple qui s'octroie la première place avec plus de 218 milliards de dollars de revenus, soit 79 milliards de plus que le numéro 2, Samsung Vendor Group dont les revenus ont reculé par rapport à 2015 pour atteindre 139,1 milliards de dollars. 

Google arrive à la 3ème place et réalise une belle percée avec 90,1 milliards de dollars de revenus (contre 74,9 milliards en 2015), suivi de Microsoft (85,7 milliards de dollars) et d'IBM (77,8 milliards de dollars). Viennent ensuite AT&T (52 Md$), Dell (59,5 Md$), Intel (57,6 Md$), HP (48 Md$), HPE (46,1 Md$), Lenovo ((42,6 Md$), Amazon (41,9 Md$), Sony (41,7 Md$) et NTT (41,3 Md$). 

Orange arrive au 73ème rang mondial avec 8,2 milliards de dollars de revenus, Atos se classe 50ème avec 13 milliards de dollars de revenus et Accenture 21ème avec 34,1 milliards de dollars de revenus. 

Top Five Worldwide Vendors by IT and Components Revenue, 2016 (Billions of Dollars)

2016 Rank
2015 Rank Vendor 2016 IT Revenue 2015 Revenue
1 1 Apple 218.1 235.0
2 2 Samsung Vendor Group 139.1 142.0
3 5 Google 90.1 74.9
4 3 Microsoft 85.7 88.1
5 4 IBM 77.8 79.6
Source: Gartner (June 2017).

Les trois principaux fournisseurs (Apple, Samsung Vendor Group et Google) peuvent attribuer une grande partie de leur taille à leur alignement solide avec le Nexus of Forces. Microsoft a été une grande entreprise influente entreprise lorsque la convergence du mobile, du social, du cloud et de l'information est devenue la plate-forme pour les affaires numériques. Elle est devenu un leader sur le marché pendant la phase web et e-business, et a réussi à se renouveler pour rester pertinente. IBM a acquis sa taille et établi sa domination sur le marché sur les marchés informatiques originaux, lorsque les serveurs, le stockage et les services de conseil ont dominé. Les besoins en matière de terminaux et de services, ainsi que les téléphones portables et les ordinateurs personnels, demeureront analyse Gartner. Le cloud aidera toutes les initiatives commerciales numériques, mais elles deviendront plus des commoditées et moins propices aux nouveaux projets et dépenses.
 
Les géants numériques vont laisser leur marque en 2017

À mesure que les organisations numérisent de plus en plus leurs produits et leurs services, les géants du numérique (Google, Apple, Facebook, Amazon, Baidu, Alibaba et Tencent) peuvent s'impliquer ou même reprendre l'expérience numérique. Gartner prédit qu'en 2021, 20% de toutes les activités dans lesquelles une personne s'engagera impliquera au moins l'un des sept principaux géants numériques.
 
"Les géants numériques deviennent effectivement des gardiens pour toute entreprise qui offre du contenu et des services numériques aux consommateurs", déclare John-David Lovelock, VP analyste chez Gartner. "Toute entreprise qui veut engager les consommateurs dans ou à travers leur monde numérique devra envisager de s'engager avec un ou plusieurs de ces géants numériques".
 
Les géants du numérique ont principalement mis l'accent sur le monde des consommateurs et des employés. Parce qu'ils n'ont pas encore été aussi concentrés sur le marché du B2B, il y a des opportunités pour d'autres entreprises de prendre l'initiative.
 
"Dans le monde B2B de la vente de solutions technologiques aux grandes entreprises, certains des géants du numérique ont déjà eu un impact significatif", a déclaré John-David Lovelock. "Par exemple, le cloud des services Web d'Amazon perturbe les entreprises de matériel et de logiciels d'entreprise de manière spectaculaire. Les périphériques iOS d'Apple dominent la mobilité de l'entreprise et la présence de Google au-delà de la recherche via les navigateurs, du cloud, etc. est en croissance".
Publié le 20 juin 2017
SQ 250-300