Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
Les soldes ne feraient-elles plus recette ?
Trois Français sur quatre (73 %) ont l'intention de participer aux soldes d'été 2017, un score de fréquentation attendue en baisse de 4,4 points par rapport à 2016. En revanche, les ventes privées avant-soldes font maintenant partie du paysage commercial en intéressant 36,3% des Français. Telles sont les principales informations tirées du sondage Toluna, réalisé pour le magazine LSA, et portant sur les intentions d'achat avant l'ouverture des soldes d'été 2017 qui se dérouleront du 28/06 au 08/08 dans la plupart des départements.

11,8% des Français ont déjà acheté à prix réduit une semaine avant l'ouverture officielle des soldes. 25% seulement des Français ont différé des achats depuis plusieurs semaines ou mois, un chiffre en baisse de 1,8 point par rapport à l'an dernier. 

Comme d'habitude, les consommateurs recherchent d'abord pendant ces soldes d'été de l'habillement (75,9%), des articles de sport (40,3%,), d'hygiène-beauté et high-tech/multimédia (22,4% chacun), d'ameublement/décoration (21,4%), d'électroménager (18,1%) et de culture (17,9%).

Le top 10 des articles d'habillement les plus demandés en solde est constitué des chaussures (48,4% des Français ont l'intention d'en acheter), t-shirts (47,8%), pantalons (44,7%), sous-vêtements (39%), shorts/bermudas (35,8%), jupes/robes (30,8%), chemises/chemisiers (27,4%), maillots de bain (24,9%), sweat-shirts (17,2%) et pulls/gilets (15,9%).

Le top 10 high-tech est dominé par les mobiles (13,1%), ordinateurs (12,6%), suivis ensuite par les TV (8,3%), tablettes/liseuses (7,9%), appareils photo (7,5%), consoles et accessoires de jeu (6,5%), imprimantes (6%), bracelets d'activité (5,9%), enceintes sans fil (5,7%) et casques audio (5,4%). Les objets connectés portables (bracelet, montre) évoluent peu par rapport à l'an dernier, alors que les casques VR entrent dans les 15 apppareils high-tech les plus recherchés pendant les soldes.

Pour ces soldes d'été, les consommateurs prévoient d'aller d'abord dans les centres commerciaux (57,8% des citations), puis sur Internet (50,1%), en boutiques de centre-ville (41,4%), grandes surfaces alimentaires (34,2%) et grands magasins (33,3%).

Au total, les consommateurs prévoient de dépenser pendant les soldes d'été 204,79 euros en moyenne, un budget en forte baisse de 10,9% par rapport aux soldes 2016. Avec une fréquentation également en chute, les ventes pourraient donc reculer de 15,9% !

" Chaque année, la proportion de Français qui pensent faire les soldes perd quelques points, précise Philippe Guilbert, directeur général Toluna. Cela reste cependant un moment fort qui attire près de 3 Français sur 4. Les promotions permanentes et les ventes privées rendent l'événement moins exceptionnel aux yeux du public, même s'il s'agit du seul moment où les commerçants peuvent vendre à perte. Les personnes ayant déjà participé aux ventes privées et aux diverses promotions d'avant-solde sont prêtes à revenir pour de fortes remises, de 30 à 50% dans la mode dès l'ouverture. Les commerçants devront donc faire de gros efforts sur les rabais et les articles soldés pour rattraper un début d'année assez morose dans l'habillement ? " .

Est-ce la fin des soldes ?

Au regard des chiffres fournis par Toluna, e-commercants et retailers doivent adapter savamment leurs stratégies de marketing. Le temps où les consommateurs attendaient avec impatiences les deux grands rendez-vous commerciaux de l'année, soldes d'hivers et d'été est révolu. Aujourd'hui, il consomme tout au long de l'année. Cette dernière est rythmée par des promotions très rapprochées entre Black Friday, Saint-Valentin, Fête des pères, Ventes-privées... Les rabais sont moins importants qu'au moment des soldes mais permettent aux consommateurs d'assouvir un besoin ou désir plus immédiat.

En collectant le big data du consommateur (historique d'achat, parcours de navigation, ...), les algorithmes autoapprenants proposent des recommandations de produits pour les lesquels le consommateur est susceptible d'avoir le plus d'appétence toujours plus affinées. Dans cette optique, Early Birds dont la plate-forme de personnalisation est implémentée notamment chez la Fnac, Carrefour, La Redoute ou Showroom privé, ...constate qu'une expérience d'achat omnicanale sur mesure permet d'augmenter jusqu'à 10% le C.A d'une enseigne.

« Bien évidemment les soldes représentent un moment fort et stratégique pour les commerçants, souligne Laetitia Comès-Bancaud, co-fondatrice, d'Early Birds. Cependant, ils s'inscrivent désormais dans une démarche plus itérative. Le merchandising est piloté en temps réel avec les algorithmes de recommandation. Les enseignes disposent de leviers actionnables de manière personnalisée auprès de leurs clients pour gérer leurs stocks en déclenchant plus d'achats tout au long de l'année. La nécessité de réguler les flux par les soldes est moins importante. La personnalisation de l'expérience client a modifié en profondeur les habitudes de consommation. »


* Le sondage Toluna QuickSurveys a été réalisé par Internet en France le 20 juin 2017 auprès d'un échantillon de 1511 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions). 
 
Publié le 22 juin 2017
SQ 250-300