Abonnement
Distribution : les plus grandes fortunes de France
Chaque année, le magazine Challenges établit le classement des 500 plus grosses fortunes françaises. LSA nous propose le classement des entreprises de distribution, le secteur le plus "riche" puisqu'il concentre 44% des fortunes recensées. Cette année, cinq nouveaux noms font leur entrée, alignant pour ce faire 130 millions d’euros de capital…soit deux fois plus qu’il y a dix ans.

La fortune de Gérard Mulliez et sa famille a gagné 4 milliards d’euros en un an, soit une hausse de plus de 15%. Le fondateur de l'enseigne Auchan reste à la première place du classement des plus riches distributeurs de France publié par LSA. Le numéro deux n'est autre que François Pinault dont la fortune a quasiment doublé. La place de dernier revient à un indépendant Leclerc, du sud-ouest.

Parmi les hausses les plus spectaculaires des « moyennes » fortunes, LSA relève celle de Philippe Ginestet, le patron de Gifi, qui vient de reprendre Tati. Numéro 141 du classement général (15ème de la distribution), celui-ci gagne 200 millions d’euros en un an. Julien Sorbac, co-fondateur de Vente-privée, voit son patrimoine grimper de 200 millions d’euros. 

Parmi les nouveaux de cette année figurent Rémy Adrion, fondateur de Noz, enseigne à bas prix, 282 magasins et 500 millions d’euros de chiffre d’affaires, qui apparaît à la 25ème des distributeurs. Daniel Abittan, créateur de Photoservice, Grand Optical et Grand Audition, entre au 31ème rang des fortunes de la distribution avec une fortune estimée à 300 millions d’euros. Bernard Blach, du groupe Blachère, composé de boulangeries et de primeurs, se hisse à la 46ème place des distributeurs. Enfin, font leur entrée Ravate, numéro un de la vente en ligne à la Réunion, et Royer, qui rassemble des marques de chaussures telles que Kickers, New Balance ou Jourdan.

Pour retrouver l'intégralité de cet article et le tableau des 55 plus grandes fortunes de la distribution française, cliquez ici.
Publié le 27 juin 2017
SQ 250-300