Abonnement
L'ouverture des soldes est de moins en moins une ruée en magasin
Plus d'un tiers des Français (35,6%) ont fait les soldes lors de leur ouverture officielle mercredi 28 juin, ce qui représente 18,1 millions d'acheteurs pour le 1er jour. La fréquentation baisse de 7,6 points par rapport à l'an dernier où le démarrage arrivait plus tôt (22 juin), soit une perte de 3,9 millions de consommateurs. Cependant, 23,4% des Français déclarent avoir participé à des ventes privées d'avant-soldes. Au total, 49,7% des Français ont participé aux soldes et ventes privées qui les précèdent. Les consommateurs ont principalement fait l'ouverture des soldes dans les centres commerciaux (15,1% des Français), sur Internet (12,9%), en boutiques de centre-ville (11,1%), grands magasin (10,8%) et grandes surfaces alimentaires (9,7%). Tels sont les principaux résultats du sondage Toluna réalisé pour le magazine LSA sur les achats à l'ouverture des soldes d'été 2017.

La perte de fréquentation concerne les magasins physiques, alors que l'e-commerce gagne 1 million de clients au démarrage des soldes. La baisse est particulièrement forte dans l'habillement, -4,8 points de fréquentation par rapport à 2016, qui reste largement la 1ère catégorie de produits achetés (25,3% des Français ont acheté de la mode en solde), devant le sport (10,7%), l'hygiène-beauté (6,3%), le high-tech (5,3%) et la maison/déco (4,9%). Les premiers acheteurs des soldes ont dépensé en moyenne 114,19 euros, contre 110,51 euros l'an dernier. Cette légère hausse s'explique par la composition des paniers moyens, avec moins de mode et plus d'équipement qu'en 2016. Néanmoins, les acheteurs étant beaucoup moins nombreux, les ventes s'effondrent de 14,8% au démarrage !

" 18 millions de consommateurs ont fait l'ouverture des soldes, l'affluence est certes supérieure aux jours précédents mais le rush traditionnel a pratiquement disparu avec des ventes en baisse de près 15% par rapport au démarrage l'an dernier, analyse Philippe Guilbert, directeur général Toluna. Cette chute s'explique par plusieurs facteurs : un démarrage plus tardif en juin, une météo pluvieuse dans plusieurs régions, mais surtout par le succès des ventes privées avant-soldes. Les fans de shopping ont largement pu satisfaire à leurs envies de bonnes affaires et de vêtements d'été dans de nombreuses enseignes ces dernières semaines et derniers jours. La situation est cependant très contrastée, avec une progression du E-commerce, et des enseignes et centres commerciaux plus dynamiques que d'autres. Les consommateurs peuvent encore revenir faire les soldes malgré les ventes privées et promotions permanentes, mais ils sont plus exigeants sur les remises et le choix des articles. Le premier week-end des soldes sera crucial pour affiner ces premières tendances ? " .  
Publié le 29 juin 2017
SQ 250-300