Abonnement
30 animaux qui défient la science
Défier Darwin ! Trente animaux ont osé. De la minuscule fourmi à l'imposante baleine à bosse, en passant par l'étrange tardigrade, le céleste papillon monarque ou l'opah des profondeurs marines... tous semblent s'être donné le mot. Que ce soit par leur anatomie hors du commun, leur comportement en apparence aberrant ou leur façon extravagante de se reproduire : ils se distinguent des espèces les plus répandues et pourraient revendiquer un statut à part.

La théorie de l'évolution mise à mal par les découvertes des éthologues et des zoobiologistes ? Peut-être. Il y a de quoi donner du grain à moudre aux créationnistes en tous cas : entre les animaux qui défient la classification des espèces, ceux qui ne respectent pas les lois de la reproduction, les normes anatomiques ou les règles du comportement... 

Et quel est le poids des règles de l'hérédité ? Comment définir une espèce ? Quel est le rythme réel de l'évolution ? 

En réalité, il est encore possible d'inscrire ces entorses aux lois de Darwin dans la théorie de l'évolution qui depuis 160 ans s'adapte et évolue au grès des découvertes. Science & Vie profite de l'été pour retracer 150 ans d'évolution depuis la publication par le célèbre naturaliste anglais de ces préceptes dans "L'origine des espèces". 

Un numéro trimestriel daté de juillet 2017.
124 pages
5,50 €.
Publié le 23 juillet 2017
SQ 250-300