Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
Quelles sont les principales tendances du stockage en France à l'heure du digital ?
Dans sa dernière étude, CXP Group fournit un éclairage objectif et pragmatique sur la stratégie des entreprises autour des données : où en sont-elles dans sa construction ? Sur quoi porte-t-elle ? Quels en sont les principaux enjeux ? Voici quelques éléments de réponse.

Á l’heure où le digital est au centre des préoccupations, les entreprises et les organismes publics ont saisi l’importance de mieux gérer et exploiter leurs données. Pour y parvenir elles doivent innover pour réduire leurs contraintes budgétaires, techniques ou opérationnelles. Ainsi, 58% des entreprises sondées ont fait de la réduction des coûts d'investissement de la gestion des données des données, tandis que 47% se concentreront sur la réduction des coûts de fonctionnement de la gestion des données et 38% sur une meilleure allocation des systèmes de stockage en fonction de la valeur des données dans le temps. 

L’étude décrit aussi comment les entreprises font évoluer leurs stratégies et quels investissements prioritaires elles engagent pour adapter leur gestion des données au regard des nouveaux enjeux de transformation digitale. Ainsi, 42% ont fait du stockage full flash leur priorité au cours des 12 mois à venir, 30% préfèrent se concentrer sur le Software-Defined Storage, 30% sur les infrastructures hyperconvergées et 25% sur le stockage objet. 

Enfin, cette étude souligne les tendances clés autour du développement de nouvelles technologies de stockage et des nouveaux modèles de déploiement, notamment elle explique les raisons et les domaines clés qui génèrent une adoption croissante de services dans le Cloud. 33% plébiscitent la sauvegarde des fichiers, 33% l'archivage des données et 24% le stockage des fichiers. 

"Pour disposer d’une gestion de données efficace et définir des architectures et des politiques informatiques appropriées, il est nécessaire de tenir compte de la nature de l’information que l’on manipule et des données informatiques à stocker, explique Vincent Malka, Principal Consultant chez CXP Group. Dans chaque entreprise ou organisation, les données disposent en effet d’un profil qui leur est propre et de caractéristiques qui déterminent leur valeur. En considérant cette valeur de manière précise, il est possible d’en déduire le modèle de conception de service le plus approprié. Tenir compte des sources comme des usages des données et caractériser leurs besoins en termes de persistance, de performance, de protection, de déplacement et d’administration dans le temps constituent la bonne approche".

Publié le 18 septembre 2017
SQ 250-300