Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
Dino Crisis 3 de Capcom

Bien fait, le jeu est surprenant. Se retrouver en 2548, dans un vaisseau spatial plein de dinosaures plus méchants les uns que les autres est déroutant. On ne peut compter que sur soi pour s’en sortir. Enfin presque. Heureusement qu’il y a Sonia pour nous aider un peu.

Apprendre les mouvements est assez aisé. On se déplace facilement et voler, c’est trop fort. C’est aussi indispensable si l’on veut avancer dans le jeu. Tirer en volant n’est pas facile et échapper aux dinosaures qui sont parfois quatre ou cinq à attaquer en même temps est pratiquement impossible. Il vaut mieux s’enfuir pour mieux éliminer ses adversaires ! Ou lancer une attaque Wasp grâce aux engins ramassés sur la station spatiale. Mais la gestion des cartouches et des unités disponibles n’est pas facile. D’autres armes permettent de lancer des faisceaux laser ou de voler autour des ennemis. On peut aussi protéger son corps grâce à l’énergie, prendre de la hauteur ou se déplacer en rampant. Parfois c’est un peu dur aussi de trouver la sortie. On peut tourner en rond (ou en l’air) pour trouver comment avancer dans le jeu.

Les séquences animées ressemblent vraiment à un film. C’est aussi un peu dégueulasse au niveau du sang et des monstres, le jeu ne mérite pas pour autant son interdiction au moins de 16 ans. Les dinosaures sont terrifiants. Ils ne sortent jamais du même endroit. Ce qui est déroutant. Et puis il y a d’autres ennemis qui sont des machines. Ce n’était pas prévu ! En plus on perd un peu facilement sa vie. Il faut donc vérifier le niveau de la jauge constamment.
Si pour le joueur c’est facile de voir que le film prend le relais, il n’en est pas de même pour les spectateurs qui s’étonnent parfois de ne pas voir la manette sollicitée. Avec les objets ramassés on peut aussi acquérir de nouvelles choses.

Au final, Dino Crisis 3 est un super jeu. Combattre des dinosaures au fin fond de l'espace est plus que stimulant. Les possibilités sont très variées et la réaction de l'adversaire imprévisible.
Pokeboy

Publié le 24 novembre 2003
SQ 250-300