Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Abonnement
Mission Orthographe !

Par Juliette (11 ans)
Mission Orthographe est un jeu d’aventure pour améliorer son écriture. Le problème c’est que c’est dur car si on est pas du tout bon en orthographe on galère. Mois je suis dans la moyenne. Ce qui est bien par contre c’est que si on se trompe on a trois chances. Et en plus, le jeu nous donne des indices. Je suis tombée sur un exercice assez dur et surtout long. Mais j’ai appris plein de trucs. Mais je n’ai pas tout fait car c’était long.

Je trouve que l’histoire de l’écriture est vraiment bien. La voici en résumé : il était une fois, dans l’ancien temps, des gens qui ne respectaient pas l’écriture. Ils écrivaient mal et ils n’avaient même pas le courage de lever leur plume quand un mot était détaché. Alors un jour une personne a décidé que tout cela devait s’arrêter mais les gens n’étaient pas d’accord avec lui. Dans le pays d’Antilangue (drôle de mot étrange) règne depuis le désordre. Et c’est notre rôle de remettre tout en ordre. Alors si vous voulez connaître la fin de l’histoire, je vous conseille de faire tous les exercices avec soin.
Tout d’abord, les personnages sont très drôles, on explique bien et puis ça nous fait découvrir des choses intéressantes. Il faut être patient car je l’ai déjà dit, c’est très long. Mais ça vaut le coup !!!

Malheureusement les personnages parlent un peu trop vite et donc on est obligé de recliquer sur un petit truc en haut à gauche. Moi j’ai essayé la première maison après avoir répondu aux six questions sur la grammaire (un adverbe est-il un mot invariable ? l’adjectif s’accorde-t-il avec les mots qui le complètent ? etc.). Les activités sont réparties entre le moulin, la ferme, le laboratoire et le cloître. Le moulin propose des définitions secrètes, des devinettes sur l’orthographe, l’écoute des sons pour reconnaître les bons. Si l’on visite la ferme, on nous demande de choisir les bons anagrammes (encore un mot difficile), de faire des puzzles de syllabes pour recomposer les mots et de choisir les bons mots pour compléter les phrases pleines de trous. Dans le laboratoire, il a des dictées et il faut valider les bonnes phrases. C’est difficile de les écrire bien du premier coup. Heureusement, on peut les réécouter en cliquant sur l’oreille… Pour la dictée d’Antilangue, il n’y a qu’un niveau. C’est bien car c’est déjà assez difficile comme ça !

Le cloître nous demande de chercher l’intrus dans une liste, de trouver les erreurs, de taper le mot correct et aussi de choisir le bon mot dans une liste. Enfin, dans le château, il faut faire le bon choix, qui consiste à compléter une phrase dans laquelle il manque des mots ou à trouver les mots inconnus.

Publié le 8 septembre 2004
SQ 250-300