Abonnement
Everybody's Golf

Résumé :
Dans maintenant un peu moins de deux semaines, la PSP va pointer le bout de son nez ! Nous allons donc passer en revue tous les titres incontournables à acheter en même temps que la console portable de Sony. Pour commencer, nous avons craqué sur Everybody's Golf. Certes, c’est un jeu de golf et vous allez me dire, qu’est-ce qu’ils nous fatiguent avec ce titre. Vous avez tort ! Golfeur ou pas, Everybody's Golf est le jeu le plus prenant disponible au lancement de la PSP !!!

A quelques jours de la sortie tant attendue de la PSP, il est temps de vous parler des jeux. Si vous avez manqué notre test exhaustif de la console, cliquez ici. Cet été, j’ai trouvé le jeu ultime qui m’a fait passer des nuits blanches dans mon bungalow au bord de la mer, celui dont ne peut pas se passer, celui qu’il faut avoir. Il s’agit de Everybody's Golf. Non, je ne suis pas devenu fou, il s’agit bien d’un jeu de golf, sport pas très populaire sur console de ce coté-ci de l’atlantique. Alors, je vous demande de me faire confiance. Que vous pratiquiez le golf ou non, ce titre est exceptionnel. Il réunit les ingrédients qui en font un grand jeu et pour console portable spécifiquement : jouabilité parfaite, compréhension immédiate et durée de jeu modulable en fonction du temps dont on dispose.

Japoniaiseries…
Et pourtant au premier lancement du jeu, j’étais sceptique. Personnages japonais, voix criardes, musique insupportable… il faut cependant persévérer. Alors fi des customisations des personnages avec des casquette grotesques, des cheveux longs ringards ou encore des lunettes de soleil ridicules et en route pour le parcours. Premier choc : les graphismes. Mélange de 3D, de sprites et de photos de fond, c’est vraiment très réussi. A la taille de l’écran, cela donne un rendu tout simplement somptueux. Je vous laisse admirer les screenshots pour vous en rendre compte par vous-mêmes. Passée la surprise, il est temps de faire son premier tir et là, vous serez scotché. L’animation suit la balle avec des angles incroyables, un vrai régal pour les yeux. Enfin, un jeu de golf péchu comparé aux Links et autres Tiger Woods. Mais si graphismes et animation font l’ambiance d’un jeu, l’essentiel est ailleurs.

Vous voici donc sur le parcours, prêt à frapper la balle. Pour préparer votre coup, il faut déjà vous placer en fonction du relief, du vent et de ce que vous voulez faire. Ensuite le tir est simple en soi. Appuis successifs au bon moment sur un bouton, c’est tout. Mais vous pouvez aussi influencer sur la trajectoire en utilisant le pavé directionnel gauche ce qui demande plus d’habitude. Vous pouvez aussi prendre des risques avec un tir qui sera plus lointain mais qui ne souffre pas l’approximation. En fonction de votre niveau et des clubs que vous utilisez, la marge d’erreur permise est plus ou moins grande. Arrivé sur le green, des lignes mouvantes en pointillé vous donnent une indication sur le relief pour vous placer correctement. Dès le deuxième trou, il y de bonnes chances que vous ne puissiez plus vous arrêter. Le secret réside dans la difficulté parfaitement dosée. Même si vous n’avez jamais tenu un club de golf dans la réalité ou sur console, vous arrivez immédiatement à un résultat et au fur et à mesure que vous progresserez, le challenge se compliquera mais jamais de manière abrupte.

Nul besoin d’être un crac
C’est d’ailleurs plus généralement la recette du succès de Everybody's Golf: le dosage de la difficulté en fonction de la progression est parfait. Vous aurez toujours un but à portée de club qui vous pousse à continuer. Passons sur les habits et les outfits ridicules des personnages qui ne plairont sans doute pas aux joueurs français mais pour le reste, c’est parfait ! Au début, seul un parcours dans les Alpes est disponible. Il va falloir participer à des mini-tournois pour avancer. Ils sont très bien faits car en général ils sont sur neuf trous et donc assez rapides pour ne pas se lasser. Vous pouvez affronter un adversaire ou participer à un tournoi et les adversaires ont juste le bon niveau pour vous mettre ne difficulté sans vous décourager. En gagnant des challenges, vous aurez accès à des coups plus sophistiqués comme le top spin, à des clubs plus performants et aux autres parcours. Tout cela est si bien dosé que vous n’arrivez pas à arrêter de jouer : une drogue

Le put sur le green est particulièrement réussi. On comprend très bien le relief et il n’y a que peu d’aléas. Il s’agit vraiment d’anticiper la pente et la direction que prendra la balle. Les parcours sont très bien faits. Ils affichent chacun des difficultés particulières. Rochers, plans d’eau, bunkers sont autant d’obstacles à éviter. Il faut toujours calculer le risque. Plus on en prend et meilleur pourra être le tir mais plus grandes seront aussi les chances de se retrouver dans le sable, dans l’eau ou dans la pampa… Seule ombre à ce tableau : il n’est pas possible de disputer une partie à deux chacun son tour sur la même console. Dommage… c’est là le principal défaut du jeu. Il est également impossible d’affronter des adversaires on-line. En revanche, si d’autres joueurs avec leurs PSP sont à coté de vous, vous pourrez jouer jusqu’à huit en WiFi. Il suffit pour cela d’activer le bouton Wlan sur chaque console. C’est évidemment génial mais qui a à sa disposition huit copains avec huit PSP et huit versions d’Everybody's Golf ? Néanmoins je ne peux que vous recommander ce jeu dès que vous aurez acquis votre PSP, vous ne serez pas déçu même si le golf n’est pas vraiment votre truc

Publié le 26 août 2005
SQ 250-300